• Cher Monsieur,

    Vous me voyez ravi du bonheur qui vous entoure et de l'union aqueuse
    dont vous jouissez. Je me doutais bien qu'il y avait anguille sous
    roche...
    Vous savez par ailleurs que j'adore le monde sous marin puisque je suis
    moi-même le propriétaire et l'inventeur de la Fête de la Morue qui
    rassemble à Bègles chaque année 60.000 personnes venus vénérer la Gadus
    Morua de nos ancêtres les romains.
    Votre amour m'enchante et je suis fier que vous ayez choisi un amateur
    de gadidés comme moi pour célébrer votre union avec celle que vous
    devez appeler votre écaille bien sûr.
    Seulement voilà, le Procureur de la République va me prendre dans ses
    filets si je continue à blasphémer la raie publique alors ce soir à mon
    grand désespoir j'ai décidé de tout annuler et de laisser seul notre
    cher Maire, requin de la politique, passer pour un thon.

    Moruesquement vôtre et blop-blop à Twister

    Pierre BRU

    Je continue.

    votre commentaire
  • Monsieur le conseiller municipal,

    J'ai, par l'entremise de mon ordinateur, appris que vous alliez célébrer un
    mariage entre une carpe et un lapin.
    Je suis heureux que vous soyez à l'origine de cette initiative, en tant que
    conservateur, et je m'honore de vous annoncez mon futur mariage avec mon
    amie Twister.
    A l'heure actuelle, en cas de malheur, comme ma disparition ou une
    hospitalisation, Twister ne pourrait pas subvenir à ses besoins ou n'aurait
    aucun droit sur mon patrimoine.
    Je dois dire qu'à la banque, ils font quelques difficultés car Twister ne
    peut pas signer, évidemment.
    C'est pourquoi, grâce à vous, notre union pourra enfin être reconnue et ma
    banque ne m'embarassera plus.
    Nous pourrons venir à Bègles en Juillet, veuillez donc nous faire une petite
    place à n'importe qu'elle date.
    Vous remerciant à l'avance, monsieur, je vous prie d'agréer l'assurance de
    ma considération citoyenne.

    Blaise Papadakis

    Ps : Twister vous envoie des blop-blops du fond de son bocal.

    votre commentaire
  • Messieurs et madame les députés, excusez moi de vous déranger ainsi, mais bon, comme ils le disent tout le temps à la télé, vous êtes des gens comme moi, aussi je pense que je peux vous donner mon avis.

    <namespace ns="urn:schemas-microsoft-com:office:office" prefix="o" />

     Ma fille Kelly, qu'est dans le droit, m'a fait lire y a quelques jours deux textes de loi auxquels vous avez participé. Je suis assez d'accord sur le retour de la peine de mort, et aussi pour le travail des chômeurs, comme ça ils arrêteront de casser des voitures. 

    Mais je me disais, ce qui serait peut être malin, c'est de ne faire qu'une loi, parce que quand je vois tous les codes que ma fille doit apprendre par cœur, c'est peut être pas la peine d'en rajouter des dizaines non plus, déjà qu'elle dort pas beaucoup, la pauvre...

    Je propose pas de tuer les chômeurs, hein, faut pas exagérer quand même, c'est pas comme si c'était une maladie grave, ou le syndicalisme, mais par contre, va y avoir plein d'emplois de bourreaux à pourvoir (c'est que avec ce que dit madame Chazal, des terroristes, y en a un peu partout en France), et je trouve que ça pourrait être un bon travail d'intérêt public.

    Faisons de nos chômeurs les bourreaux des terroristes, comme ça ils serviront la grandeur de notre beau pays, puis ils cotiseront pour nos retraites.

    Bien à vous,

    Cécile Roselay, 17 rue Jeanne d'Arc 75013 Paris


    votre commentaire
  •  Monsieur,

    Je profite que mon chef de service soit absent car bloqué par les grèves de la SNCF. Enfin c'est ce qu'il dit mais je pense qu'il en profite pour ne pas venir travailler. C'est un sale gauchiste. Pensez donc, il a voté pour le traitre Bayrou aux dernières régionales.
    Mais revenons à nos moutons. Je profite donc de l'absence de ce fainéant pour aller sur internet consulter mon courrier electronique sur son ordinateur. Et là j'ai l'immense plaisir d'y voir votre message de remerciement.
    Je vous avouerais que j'ai failli le rater parmi les immondes spams me proposant d'obtenir une carte verte pour travailler aux Etats-Unis ou bien des remèdes miracles pour augmenter la taille de mon pénis. Ils font erreur bien sûr, ils veulent parler de celui de ce pauvre Lucien mon mari. Mais comment ont-ils fait pour être au courant, ça me dépasse.
    Mais je m'égare encore. Je vous remercie pour vos remerciements, mais qu'en est-il de mon idée ? La première bien-sûr pas la seconde malheureusement impossible à réaliser à cause de tous ces laxistes et autres droits de l'hommistes.

    Au plaisir.

    Annie Ducastel née Marechal
    PS : Je vous laisse mon premier message en dessous ça vous évitera d'aller le chercher dans le dossier où vous mettez vos messages importants.

    votre commentaire

  • Monsieur le Député,

    Veuillez tout d'abord m'excuser si mes propos vous semblent incohérents, mais je reviens d'un voyage en Afrique Australe et le  choc thermique est tel que j'ai quelque peu du mal à me réchauffer.

    Un  de mes amis m'a transféré par mail une information que je juge
    réellement importante, à savoir : mettre à disposition des communes et de la
    région des chômeurs ou rmistes comme main-d'oeuvres !

    Enfin des élus  qui se préoccupent d'appliquer un des principes de la
    Déclaration des Droits de l'Homme. En effet, chaque homme et femme de
    cette belle République qu'est  la France devrait avoir un travail ! N'importe lequel
    devrait leur suffire et  ainsi ils honoreraient la dette d'honneur qu'ils doivent à la
    société.

    Voyez-vous je suis anthropologue et lors de mes déplacements,
    j'ai un mal fou à trouver des ressources pour m'accompagner ! C'est pour cela
    que je suis aussi pour le super CDD de 5 ans ! Si vous pouviez accélérer le
    projet de loi en ce sens, vous rendriez de nombreux services à des chercheurs
    tels que moi qui sommes souvent victimes de la disette budgétaire !

    Concrètement, cela permettrait ainsi de faire connaître à la France
    via des expositions et des conférences le fabuleux travail que ma consoeur
    Aspasie Milet et moi-même effectuons auprès des Bwitistes du Gabon. En effet,
    quelques années d'observations ont été nécessaires pour mettre à jour les
    vertus médicinales de l'Iboga, une plante qui a pour vocation d'établir des
    ponts entre les systèmes conceptuels a priori opposés et de tisser des liens
    entre les cultures et les peuples !

    5 années de travaux ! Que nous aurions pu réduire à une année si nous avions
    eu les budgets et la  main-d'oeuvre nécessaires !

    Et dire qu'ici on en est encore à faire une  guerre à l'intelligence ! Je vous le
    dis, Monsieur le Député, nous ne sommes pas aidés ! Aussi si nous pouvions avoir quelques chômeurs, que nous formerions bien entendu, pour notre prochain voyage d'études ethnologiques en Amazonie, nous vous en serions reconnaissants.

    Je vous prie, Monsieur le Député, d'agréer l'expression de mes sincères salutations.

    Prof. Ladislas Gijman

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique