• Le député Olivier Dassault veut rétablir la peine de mort pour "terrorisme". Christian lui écrit...

    1) Christian
    > Sent: Wednesday, May 12, 2004 3:15 PM
    > Subject: Rétablissement de la peine de mort
    >
    >
    > Monsieur le député,
    >
    > Entre 1940 et 1944, les terroristes - on se demande bien pourquoi - se
    > mirent soudain à pulluler en France.
    > Les autorités françaises surent prendre, de concert avec le pouvoir
    > allemand, les mesures qui s'imposaient : un grand nombre de ces séditieux
    > furent, comme vous le recommandez, exécutés.
    > Par mansuétude, sans doute, certaines de ces canailles furent envoyées à
    > Buchenwald.
    > Parmi elles, se trouvait un type qui s'était déjà fait remarquer pour
    avoir
    > livré des avions à la république espagnole. Il s'appelait Bloch. Comme il
    > refusait de travailler pour Focke-Wulf, il faillit être pendu. Il ne dut
    sa
    > survie, et il ne l'oublia jamais, qu'à la protection que lui accorda un
    chef
    > terroriste communiste nommé Marcel Paul.
    > De retour en France après le 11 avril 1945, date de la libération des
    > terroristes du camp de Buchenwald, le terroriste Marcel Bloch décida de
    > changer de patronyme.
    > Il s'appellerait désormais Marcel Dassault.
    >
    > Je vous souhaite une bonne journée.
    >
    > Christian D

    2) Réponse du député

    > ----- Original Message -----
    > From: "Olivier Dassault" <odassault@assemblee-nationale.fr>
    > To: "Christian Dufour" <chris.dXXX@wanadoo.fr>
    > Sent: Wednesday, June 09, 2004 3:24 PM
    > Subject: Re: Rétablissement de la peine de mort
    >
    >
    > Monsieur,
    >
    > Je ne devrais pas répondre à votre courrier vu l'horreur de vos propos et
    > notamment au sujet de mon grand-père.
    > Vous devriez revoir dans le dictionnaire le sens du mot terroriste.
    >
    > A bon entendeur...
    >
    > Olivier Dassault

    3) Estocade de Christian

    ----- Original Message -----
    From: "Christian Dufour" <chris.dXXX@wanadoo.fr>
    To: "Olivier Dassault" <odassault@assemblee-nationale.fr>
    Sent: Wednesday, June 09, 2004 4:38 PM
    Subject: Re: Rétablissement de la peine de mort


    > Monsieur,
    >
    > Je crains fort que vous n'ayez pris mon propos à la lettre.
    >
    > Je tenais juste à vous rappeler une banalité de base, à savoir qu'on court
    > toujours le risque d'être le terroriste de l'autre.
    >
    > Je sais ce dont je parle en cette veille du 10 juin : j'habite à côté
    > d'Oradour-sur-Glane.
    >
    > J'ai pour la mémoire de Marcel Dassault, en raison du courage dont il a
    fait
    > preuve dans les circonstances auxquelles je faisais allusion dans mon
    > courriel, le plus grand respect.
    >
    > Je n'en ai guère pour son petit-fils.
    >
    > Christian D

    votre commentaire
  • Messieurs les députés,

    J'ai appris que quelques uns parmi vous ont l'idée malsaine de remettre la peine de mort à l'ordre du jour ...je n'ose ici vous exprimer quels furent mes premiers mots en entendant cette information !
    Notre pays déjà largement cité dans les rapports d'amnesty internationale ( et ne parlons pas des rapports de l'OIP) ne craind même plus le regard d'autrui, ne prend aucune précaution pour sauvegarder ses administrés ...le taux de pauvreté en constante hausse ...la crise du logement ( enfin je dis crise hum hum ) ..raussurons nous Alleluia on nous dit ' c'est la reprise ' ...pfioou on va devoir s'en prendre combien encore des coups avant de vous les rendre ' oeil pour oeil dent pour dent ' ?
    Un jour prochain vous verrez une coupe déborder, ses élements actifs s'épandre dans les rues....nulle part vous ne serez à l'abri et devant tous devrez répondre de vos ' si brillantes idées ' ....
    Depuis quelques années maintenant vous cherchez à museler le mouvement syndicaliste, à extrader les ' dérangeurs ' ceux qui d'extrême gauche ayant commis quelques forfaits dans leur passé et l'ayant payé ( cf les détenus d'action directe) ou ayant été admistiés vous voudriez écartés de votre ' sérénité ' Croyez-vous sincèrement que la démocratie agit avec de tels procédés? Croyez-vous berner tous les français en leur faisant miroiter des attentats à tout va et leur faire accroire qu'éloigner tous dangers cela veut dire ' dépapiter ' ' garrotter ' ou ' fusiller' ( c'est plus ' propre) tous ceux qui vous porteront résistance d'une façon ou d'une autre ?
    Croyez-vous que le taux de surpopulation des prisons baissera en continuant à agir ainsi sans aucune modération?

    Moi qui apprend à mes enfants à ne pas repondre à la violence par la violence , je suis outrée et affolée par l'image que vous leur donnez ...car évidemment je n'ai pas manqué à mon devoir de mère en les alertant sur les manoeuvres irréfléchies de votre état ...Vous me faites honte !

    L'enfant que j'étais en 1981 se souvient d'un plaidoyer d'un certain avocat qui s'appelle Robert Badinter
    J'étais devant la trois et surprise à chaque "répons" des défenseurs de la peine de mort ....écoeurant, consternant et hallucinant ...même à mon âge !!

    Alors le deux juillet je manifesterai contre la peine de mort non seulement aux states mais partout dans ce monde dont l'avenir me fait peur

    Avec tout mon courroux

    Truth Naked

    votre commentaire
  • Décidément, le député Lagarde se diversifie : le voila qui se fend d'une deuxième réponse type envoyée à Pénélope qui s'inquiétait fort justement des débordements que pouvait entraîner le rétablissement de la peine de mort et de leur répercussion sur la qualité de l'eau...


    Madame,

    Je ne partage pas votre avis et si je suis opposé à la peine de mort, je suis pour son rétablissement dans ce seul cas, car des démocraties doivent pouvoir être sans faiblesse contre des crimes d'Etat.
    Votre position revient à vouloir mener une guerre en refusant de tirer un coup de feu.
    Je la respecte mais ne la partage pas.
    Quant aux peurs que nous cherchons à attiser, vous êtes encore comme souvent dans l'excès inutile.
    Je vous prie de croire, Madame, à l'expression de mes sentiments les meilleurs.

    Jean-Chrsitophe LAGARDE
    Député-Maire de Drancy

    votre commentaire
  • Décidément, le député Lagarde se diversifie : le voila qui se fend d'une deuxième réponse type envoyée à Pénélope qui s'inquiétait fort justement des débordements que pouvait entraîner le rétablissement de la peine de mort et de leur répercussion sur la qualité de l'eau...


    Madame,

    Je ne partage pas votre avis et si je suis opposé à la peine de mort, je suis pour son rétablissement dans ce seul cas, car des démocraties doivent pouvoir être sans faiblesse contre des crimes d'Etat.
    Votre position revient à vouloir mener une guerre en refusant de tirer un coup de feu.
    Je la respecte mais ne la partage pas.
    Quant aux peurs que nous cherchons à attiser, vous êtes encore comme souvent dans l'excès inutile.
    Je vous prie de croire, Madame, à l'expression de mes sentiments les meilleurs.

    Jean-Chrsitophe LAGARDE
    Député-Maire de Drancy

    votre commentaire
  • Mesdames et Messieurs les députés

    J‚ose vous adresser le courrier suivant, suite à certains projets de lois que vous défendez.

    Petite comptine qui date de mon enfance, peut-être la connaissez-vous ?

    3 petits chats
    Chapeau de paille
    Paillasson
    Somnambule
    Bulletin
    Tintamarre
    Marabout
    Bout de cigare
    Gare à péage
    (R)age de dents
    Dentifrice
    Frisé à plat
    Platonique
    Nick Carter
    Terrassier
    Scier du bois
    Boisson chaude
    Chaudière
    Hyères les Iles
    (Z) il accourt
    Courtisane
    (Z)eanne D‚Arc
    Arc en Ciel
    Ciel couvert
    Vermifuge
    Fugitif
    Typhoïde
    Identique
    Tic nerveux
    Veuve de guerre
    Guerre de Troie
    Trois petits chats....

    Désolé, pas moyen d‚y inclure
    « Peine de mort »
    ni
    « Travail obligatoire »
    encore moins
    « rmiste », "profiteurs" ou encore "feignants".

    Vous qui connaissez du monde (et certains d‚entre vous possèdent même des médias, je pense à monsieur Dassault qui vient de s‚acheter le Figaro et je ne doute pas un instant que certains d‚entre vous peuvent également intervenir dans les organes de presse du groupe Lagardère), pourriez-vous demander à Pascal Obispo de créer une chanson pour monsieur Florent Pagny, ainsi à la prochaine fête de la citoyenneté, vous pourrez réinviter ce formidable chanteur et en faire le porte-voix de vos projets de lois.

    La première fête de la citoyenneté était une vraie réussite et l‚idée de choisir monsieur Florent Pagny comme porte-voix de l‚attitude citoyenne que vous préconisez est excellente.

    Je suis persuadé qu‚il reste encore du chemin à réaliser pour convaincre les citoyens français de la pertinence de vos projets de lois.

    Je me pose juste une question : que faire des terroristes qui meurent dans l‚explosion de leurs bombes ? Et pourquoi proposer la peine de mort qu‚aux seuls terroristes ?

    Avec tout le respect du aux défenseurs des vrais valeurs, je reste votre fidèle et dévoué condisciple.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique