• > Julie Chaprot <j_chaprot@yahoo.fr> wrote:Date: Mon, 22
    > Mar 2004 11:55:54 +0100 (CET)
    > De: Julie Chaprot
    > Objet: Erreur elections regionales
    > À: valerie.assadourian@ipsos.com
    >
    >
    > Bonjour madame,
    >
    > Je m‚excuse de vous déranger, je m‚appelle Julie, j‚ai 18
    > ans depuis le 12 février dernier dernier et j‚etais super
    > contente de voter pour la premiere fois hier, parce que
    > comme le dit mon pépé : " nos grands parents ils ont fait
    > la révolution pour qu‚on puisse voter alors il faut le
    > faire ! " et aussi parce que j‚avais été trop dégoutée
    > pour les présidentielles de voir ce qui c‚était passé <sum>
    >
    > Mais le problème, qu‚avec tous les papiers, je me suis
    > trompée, et je suis trop dégoutée de la mort vu que j‚ai
    > pris celui de l‚autre pourri qui a une photo tellement
    > retouchée qu‚on croirait une image en noir et blanc
    > recolorisée !
    >
    > Alors les ascenceurs du bureau de vote qui m‚ont bien
    > expliquer que je pouvais pas récupérer mon bulletin pour
    > changer de vote, mais est ce que vous au moins, vous
    > pourriez enlever ma voix de dedans vos sondages, s‚il
    > vous plait ?
    >
    > Je sais que c‚est peut etre compliqué, mais vous pourriez
    > me dire si je peut vous donner le nom de celui que pour
    > qui je voulais voter pour lui donner mes points ?
    >
    > Merci beaucoup d‚avance
    >
    > Julie Chaprot

    votre commentaire
  • Date: Sun, 21 Mar 2004 12:20:35 +0100 (CET)
    From: Rene Gaspard <sansrisque_gaspard@yahoo.fr>
    Subject: Demande de renseigments
    To: isabelle.robineau@ipsos.com
    Chère Madame,

    J'ai lu avec beaucoup d'attention les résultats du sondage mondial concernant les pratiques sexuelles de différents pays (fréquences, rapports protégés, etc.), disponible sur votre site internet (83. Champions du monde du sexe). Cependant la liste des pays présentés y est fort limitée, ainsi je me permets de vous écrire pour vous demander si cette étude porte uniquement sur les habitants de ces pays affichés sur votre page, ou au contraire que ce sondage a bien été réalisée au niveau mondial et sont affichés ici seulement les échantillons les plus représentatifs ?

    Je me présente, René Gaspard, de Gaspard & fils, spécialisée dans les produits dérivés de boyaux d'origine animale. Et nous nous apprêtons à lancer sur le marché à partir de septembre 2004, un nouveau préservatif "à l'ancienne" fait en boyaux , le "SansRisque". Ce préservatif a de multiples avantages, écologique entièrement naturel, il épouse parfaitement la musculature de l'homme, il peut aussi être recyclé et après nettoyage être utilisé plusieurs fois (nous garantissons 15 utilisations successives.). Mais sont plus grand avantage par rapport aux produits "latex" est sa résistance et notamment par rapports aux températures extrêmes. Vous n'êtes pas sans savoir que le latex durcit et se craquelle sous température inférieure à -10°, et qu'au dessus de 30 degrés, il a tendance à perdre sa structure et à devenir une "boule informe" - dès lors et pour les deux cas, inopérant. Comme nous comptons également présenter le "SansRisque" sur le marché mondial - le seul marché Français n'étant pas suffisamment porteur pour notre produit- il nous est important de connaître les comportements sexuels pour notamment les populations situées dans des zones climatiques extrêmes (zone Arctique, zone Sub-Saharienne) qui elles sont extrêmement mal desservies par les produits de type latex. Notre préservatif sera lancé à l'essai à partir de juin a Lomé et nous escomptons un beau succès notamment grâce à son recyclage multi-utilisation qui est important pour ces populations pour lesquelles l'achat d'un préservatif est un "luxe". Nous avons en outre réalisé pour ce type de population des "SansRisque" sur base de boyaux d'Antilope, de Gazelle, de Lion et d'Eléphant afin justement jouer sur l'aspect psychologique qu'invoquent ces animaux et ainsi de déjouer les superstitions liées à l'usage du préservatif.

    Ainsi, Madame, je me permets de vous demander si votre études couvrirait bien une zone plus large de la population mondiale et dans ce cas s'il était possible d'y avoir accès, ce qui nous aiderai beaucoup pour le lancement de notre produit et notamment la réalisation de campagne publicitaire adhoc.

    En vous remerciant de votre attention, veuillez agréer Madame, mes salutations les meilleures,
    René Gaspard,


    =====
    René Gaspard
    Gaspard & Fils,
    le "SansRisque"
    Douai

    3 commentaires
  • Voili voila un courriel adressé à ipsos, à l'adresse suivante :

    valerie.assadourian@ipsos.com

    Dès que j'ai un contact pour les autres instituts, j'arrose !

    Amis proctologues,

    Avant je ne savais que penser, alors je ne pensais pas. Ou plutôt, je ne pensais à rien. Plus exactement, je pensais à ce à quoi j'allais pouvoir penser. Je sondais donc mon opinion mais comme je n'en avais pas, il ne me restait que la douleur du sondé qui, comme vous le savez certainement, est insoutenable et anihile toute envie de penser. Alors je ne pensais plus. Ou plutôt je ne pensais à rien, mais debout. Plus exactement, je pensais à m'asseoir. Mais de là à le faire, vous n'y pensez pas ! Alors je restais debout pendant des heures, à me demander à quoi je pourrais bien penser pour ne plus y penser. Je sondais donc derechef mon opinion toujours muette et j'ai vécu ainsi pendant des années un véritable calvaire.
    Ma femme, n'en pouvant plus de panser mes plaies, m'a conseillé de voir un spécialiste, un proctologue qui, par chance, habitait à deux pas de notre maison et avait opinion sur rue. Et là, fiat lux ! Le toubib m'a fait découvrir qu'ils existaient des gens qui se faisaient volontairement sonder pour représenter l'opinion publique. Si vous permettez l'expression, j'en suis resté sur le cul, mais très peu de temps car je venais de me sonder pour connaître mon opinion sur l'intérêt d'aller consulter un médecin.
    Après auscultation, le toubib m'a fait une ordonnance qui prescrivait France-Soir matin et soir pendant 4 semaines et VSD le week-end, ordonnance renouvelable sans rendez-vous.
    Depuis, je sais enfin quoi penser. Je pense que, comme pour 33,6 % des sondés, Shirley et Dino est le couple le plus drôle. Avant, si j'avais pensé, j'aurai penché pour Roux et Combalusier mais alors j'aurai pensé de travers. L'humour que je préfère, c'est celui des Nuls comme 22,1 % des français alors que je croyais détester l'humour comme 2,4 % des français.
    Vous saviez vous que 2,4 % des français détestaient l'humour ? Moi je n'y avais jamais pensé. Mais grâce à vous, maintenant, j'y pense.
    Merci donc amis proctologues de m'avoir ouvert l'esprit. Même si c'est votre métier, vous le faites bien et c'est tant mieux.
    Bertrand Julien

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique