• "A mon avis il serait cruel de ne pas lui dire la vérité...
    Pour ce qui est des vacances aux Antilles partait à trois ce sera encore plus marrant si vous n'avez jamais essayé.
    Et puis Twiwter rencontrera peut-être un beau congénère noir comme celui-ci


    Belle bouche isn't it ?

    Salutations aquatiques et bonne bourre.

    Pierre BRU "

    votre commentaire

  • Cher Monsieur,

    Je suis sûr que votre copain Bertrand vit une histoire d'amour aux
    poils avec Ginette. Il a toujours été fasciné par cet animal qui en
    été, arrive à chasser les mouches avec sa queue. Il a toujours rêvé de
    faire de même.
    Pour vous consoler vous cherchez une morue cela tombe bien puisqu'a la
    Confrérie de la Morue nous en dégustons souvent. Les filles du Nord ne
    vous déçoivent jamais...
    Venez à la Fête du 05/06 et nous serons très heureux de vous en
    présenter une de belle taille venant directement d'Islande.

    Excusez-moi on sonne à la porte, c'est encore mon anaconda qui a oublié
    ses clefs.

    A+

    Pierre BRU

    votre commentaire
  • Monsieur,

    Je suis déçu par l'annulation de votre première cérémonie animalière.

    J'ai, hélas, une autre triste nouvelle à vous annoncer : Twister m'a quitté,
    me laissant, comme un coq en pâte devant une lettre. C'est cette missive qui
    m'a mis la puce à l'oreille, je pense qu'il a été enlevé, et j'ai même
    quelques soupçons. En effet, il y eut, lors des vacances de Pâques, un
    triste et sordide quiproquo, orchestré par un jaloux, un tigre, un certain
    Bertrand. Il a raconté à Twister d'anciennes aventures amoureuses avec
    Ginette, lui faisant croire qu'elles étaient toujours d'actualité. Il m'a
    fallu des nuits d'explications pour que notre amour réciproque n'en souffre
    pas. D'ailleurs, depuis cette affaire, Twister me fait comprendre que je
    mange trop d'ail. Parce qu'il faut vous dire que Ginette est anglaise, une
    vache, la rosbeef qu'elle l'appelle. Et c'est vrai que j'aime bien l'ail.

    Bref, j'en reviens à nos moutons, notre union n'étant plus de mise, tant que
    Twister ne sera pas revenue, et tant que vos déconvenues administratives
    noieront le poisson, je ne veux pas vous mettre sur vos grands chevaux , je
    voudrais juste rencontrer une morue bien sous tous rapports.

    Je vous remercie de l'attention que vous portez à mon problème.

    Mon corbeau Arthur vous croasse un croa-croa fidèle.

    Blaise Papadakis

    PS : En toute discrétion, êtes-vous parenté avec le Bru de chez Delarue ?

    votre commentaire
  • Monsieur le conseiller municipal,

    Je sollicite votre aide afin de mettre un terme à un drame dont je suis l'innocente victime.
    Voilà, je viens d'apprendre de la bouche même de l'intéressé qu'il veut se marier avec notre homme de ménage.

    Je pensais que mon conjoint m'était d'une fidélité sans faille, sinon je n'aurais jamais accepté un ménage à trois qui coulait jusqu'alors des jours heureux sous le soleil de Pauillac.

    Notre couple semblait pourtant solide et les étreintes humides sur l'oreiller, hier soir encore, me laissaient espérer une longue vie d'amour. Quand je rentrais le soir après une dure journée de labeur, mon conjoint me couvrait de baisers salés et nous devisions avec joie devant un repas raffiné préparé avec amour par celui qui partage ma vie.

    Le soir nous nous évadions devant le Grand Bleu, Nemo ou encore les rediffusions de Cousteau. Nous devions partir à la Martinique la semaine prochaine pour notre lune de miel et puis ce matin mon ami m'a annoncé la terrible nouvelle.

    Alors je vous en conjure, n'accédez pas à la demande du traître, de l'infidèle, de ce Papadakis, un mécréant qui veut convoler en justes noces avec Twister. Je pense qu'il ne sait pas ce qu'il fait. Il ne comprend ni ne parle le fishlang et sent l'ail. Dois-je lui dire que Twister est un travesti ?

    Je vous pose la question, merci de votre réponse.


    Votre dévoué.

    Bertrand J.

    votre commentaire
  • Les survivants de la famille Bru durement touchés par le drame que vous
    connaissez déclarent n'avoir aucun lien de parenté connu à ce jour avec
    Pierre Bru conseiller municipal UMP à Bègles.
    Ils déclarent solidairement par consentement mutuel et réciproque,
    désapprouver toute tentative de reproduction contre nature. Même si le
    consentement des deux parties pouvait être obtenu, il faudrait encore que ce
    mariage soit consommé ce qui parait improbable.
    Si toutefois cette union s'avérait fertile, le produit devrait s'appeler
    carpin ou escarpin ce qui serait une insulte à la corporation des
    cordonniers à laquelle appartinrent naguère plusieurs membres de la famille.

    Famille Bru,
    lesquels ont signé ci-dessous

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique