• Les préservatifs "SansRIsque" écrivent à l'institut IPSOS

    Date: Sun, 21 Mar 2004 12:20:35 +0100 (CET)
    From: Rene Gaspard <sansrisque_gaspard@yahoo.fr>
    Subject: Demande de renseigments
    To: isabelle.robineau@ipsos.com
    Chère Madame,

    J'ai lu avec beaucoup d'attention les résultats du sondage mondial concernant les pratiques sexuelles de différents pays (fréquences, rapports protégés, etc.), disponible sur votre site internet (83. Champions du monde du sexe). Cependant la liste des pays présentés y est fort limitée, ainsi je me permets de vous écrire pour vous demander si cette étude porte uniquement sur les habitants de ces pays affichés sur votre page, ou au contraire que ce sondage a bien été réalisée au niveau mondial et sont affichés ici seulement les échantillons les plus représentatifs ?

    Je me présente, René Gaspard, de Gaspard & fils, spécialisée dans les produits dérivés de boyaux d'origine animale. Et nous nous apprêtons à lancer sur le marché à partir de septembre 2004, un nouveau préservatif "à l'ancienne" fait en boyaux , le "SansRisque". Ce préservatif a de multiples avantages, écologique entièrement naturel, il épouse parfaitement la musculature de l'homme, il peut aussi être recyclé et après nettoyage être utilisé plusieurs fois (nous garantissons 15 utilisations successives.). Mais sont plus grand avantage par rapport aux produits "latex" est sa résistance et notamment par rapports aux températures extrêmes. Vous n'êtes pas sans savoir que le latex durcit et se craquelle sous température inférieure à -10°, et qu'au dessus de 30 degrés, il a tendance à perdre sa structure et à devenir une "boule informe" - dès lors et pour les deux cas, inopérant. Comme nous comptons également présenter le "SansRisque" sur le marché mondial - le seul marché Français n'étant pas suffisamment porteur pour notre produit- il nous est important de connaître les comportements sexuels pour notamment les populations situées dans des zones climatiques extrêmes (zone Arctique, zone Sub-Saharienne) qui elles sont extrêmement mal desservies par les produits de type latex. Notre préservatif sera lancé à l'essai à partir de juin a Lomé et nous escomptons un beau succès notamment grâce à son recyclage multi-utilisation qui est important pour ces populations pour lesquelles l'achat d'un préservatif est un "luxe". Nous avons en outre réalisé pour ce type de population des "SansRisque" sur base de boyaux d'Antilope, de Gazelle, de Lion et d'Eléphant afin justement jouer sur l'aspect psychologique qu'invoquent ces animaux et ainsi de déjouer les superstitions liées à l'usage du préservatif.

    Ainsi, Madame, je me permets de vous demander si votre études couvrirait bien une zone plus large de la population mondiale et dans ce cas s'il était possible d'y avoir accès, ce qui nous aiderai beaucoup pour le lancement de notre produit et notamment la réalisation de campagne publicitaire adhoc.

    En vous remerciant de votre attention, veuillez agréer Madame, mes salutations les meilleures,
    René Gaspard,


    =====
    René Gaspard
    Gaspard & Fils,
    le "SansRisque"
    Douai

  • Commentaires

    1
    Maurel
    Mardi 17 Avril 2007 à 12:17
    tout
    je me spécialise dans le marché du recyclage des preservatifs à des fins d'hygiène conformément aux directives Européennes. MErci de me communiquer les points de regrouppement, ou d'appros Alain
    2
    Maurel
    Mardi 17 Avril 2007 à 12:18
    tout
    je me spécialise dans le marché du recyclage des preservatifs à des fins d\'hygiène conformément aux directives Européennes. MErci de me communiquer les points de regrouppement, ou d\'appros Alain
    3
    Maurel
    Mardi 17 Avril 2007 à 12:18
    tout
    je me sp���©cialise dans le march���© du recyclage des preservatifs ���  des fins d\\\'hygi���¨ne conform���©ment aux directives Europ���©ennes. MErci de me communiquer les points de regrouppement, ou d\\\'appros Alain
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :