• Arthur,


    1 - Ce n'est pas les diables qui vous ont donné la crise de foie suite au concours de chocolat, mais bien l'excès de lipides contenus dans ledit chocolat.

    2- Ayant travaillé avec nestlé et étant moi-même un consommateur compulsif, je suis désolé de vous informer que l'excès de chocolat ne donne pas de crise de foie : c'est en général les autres excès (foie gras,...) qui, venant s'ajouter aux malheureuses 3 tablettes consommées, fait littéralement disjoncter votre système digestif.

    3 - Donc pour le chocolat, inutile de freiner.

    4 - Pour la partie catéchèse, la dispense me paraît valable, (on ne peut pas réfléchir quand on est malade) d'autant plus, si vous souscrivez un abospi*... et que vousètes prèt à faire le pari de prendre réellement 5 minutes par Jour pendant 9 jours, avec un regard sans à  priori sur ce que vous lirez et méditerez... Méfiez vous, l'Esprit souffle où il veut et vous risquez de passer d'un foie qui vous fait mal, à une foi qui vous transporte.


    C'est tout le bien que je vous souhaite!


    Amitiès


    bg


    *Bon, je sais, cela ressemble aux indulgences (l'abospi coûte 3Euros) mais à  3Euros l'indulgence, on va pas en faire un shisme!




    votre commentaire
  • Sujet : merci de votre réponse !

      

    Voila j'ai eu une crise de foie de tous les diables après avoir achevé un concours entre camarades du bahut du plus gros mangeur de chocolat...


    Je voudrais savoir si cela peut me faire un bonus pour une dispense pour le catéchèse...


    Si vous me répondez rapidement avec la bonne réponse je vous fais une pub d'enfer parmi les copains... on compte avec vous et moi aussi, soyez chic !


    Arthur




    votre commentaire

  • Romain Gayet résoudra peut être son épineux problème de goût de foie, en tout cas c'est sa journée. Laissé à l'adresse témoignages de cathomobiles (http://www.cathomobiles.com/temoignage.php).

    objet : encore sous le choc
    "bip ! un message ! Je m'apprêtais à traverser la rue. Un crissement de pneux puis un crash, un chauffard a grillé le feu. Sur l'écran de mon portable mon sms 'espérance en la résurrection', que j'adresse immédiatement aux éventuelles victimes. Il n'y avait heureusement rien de grave mais merci cathomobile."




    votre commentaire
  • Comme le jour tant attendu de la fête arrivait et que Franck et ses amis ne voyaient rien venir d'autre...

    " bonjour, c'est Franck, je vous ai écrit au sujet de la participation des assedics à la fête de l'entreprise.Je sors juste de la gendarmerie, et je me dois de vous expliquer ce qui s'est passé au cas où il y aurait des suites pour vous comme pour moi.

    Avant hier, je n'avais pas encore reçu votre réponse (les assedics non plus apparemment, mais je me méfie de ce qu'ils affirment) et comme le 21 arrivait, nous avons décidé d'agir coûte que coûte. On s'est côtisé pour acheter un pique nique sympa, et sur le coup des 10h.30, on s'est pointé à leurs bureaux, quelques uns d'entre nous s'étaient un peu déguisés, d'autres avaient apporté de quoi mettre un peu de musique et on a commencé sur le parking, devant la porte. Quand il s'est mis à pleuvoir, on est rentré dans le hall, en demandant l'autorisation ; et en attendant on a continué. Les gens étaient un peu étonnés, mais comme la dernière fois, seulement une minorité n'a pas suivi pour les mêmes prétextes.

    un responsable est venu nous voir en nous demandant très sèchement de quitter immédiatement les lieux, alors on lui a expliqué qu'on ne faisait pas de mal, que ça ne durerait pas toute la journée, qu'on partirait à la pause de midi en ne laissant aucun détritus derrière nous. Mais il s'est entêté, est devenu agressif et a claqué la porte de son bureau en criant qu'il appelait les flics. ça nous a un peu énervé, en plus on était un peu chaud avec un apéro si tôt dans la journée, mais on s'est pas démonté et on a resservi une tournée.

    Les choses ont dégénéré peu de temps après lorsque le même est ressorti furieux pour nous dire que la police arrivait. L'un de nous avait décidé sans rien dire de lui faire le coup du gars belge qui lance des tartes à la crème, et lorsqu'il a repointé son nez, il a reçu une large tranche de pain généreusement couverte de rillettes, ils se sont empoignés , on a essayé de les séparer, de discuter, ce qui a effectivement laissé le temps à la police d'arriver, et nous avons été quatre à nous faire embarquer.

    c'est pourquoi je vous écris si vite, lors de l'interrogatoire que nous avons eu, j'ai du raconter aux forces de l'ordre toute cette histoire, donner le nom de votre site, vos encouragements et vos adresses mail. je leur ai bien dit que vous n'y étiez directement pour rien, et surtout pas en ce qui concerne les débordements, mais ils m'ont répondu que pour l'exactitude du rapport ils devaient y faire figurer l'intégralité des faits, les préméditations ...etc

    j'espère que vous comprendrez que c'est sans intention de vous nuire que je leur ai tout dit, et j'espère surtout qu'il n'y aura pas de suite. Dans tous les cas, vous pourrez toujours prétendre que vous ne pouviez pas imaginer que ça irait jusque là, et au pire, faites porter le chapeau à votre hébergeur internet, comme font les petits branleurs (passez moi l'expression) qui écrivent des graffitis sur les publicités.

    recevez mes sincères salutations, Franck "

    votre commentaire
  • suite à une intercession de La Cassegrain...

     "Sophie,

    lisez ce mail qui nous est parvenu sur jaimemaboite, il est intéressant et peut être est-ce l'occasion de communiquer auprès des assedics.....
    Bonne soirée
    Sophie, vous pouvez compter sur nous pour essayer par tous les moyens de faire de cette fête une réussite.... !!!!!!!"


    ... Anne Sophie se jette dans la lutte sociale

    "Cher monsieur,

    Votre lettre me touche, d'autant que nous sommes convaincus que les demandeurs d'emploi sont les plus concernés par ce lien affectif porté à l'entreprise, justement parce qu'il leur manque ! L'ANPE a bien compris cela puisqu'elle nous à soutenu dans cette opération.Pouvez vous m'envoyer votre CV pour que je vois si je peux faire quelque chose au sein d'ETHIC ?

    En tous les cas vous avez raison : ce n'est pas parce qu'à un certain moment de votre vie vous hors du circuit (ce qui arrivera à tout le monde à un moment ou à un autre) qu'il ne faut pas soutenir l'univers de l'entreprise en souhaitant qu'il accueille le plus possible de salariés .
    Cordialement

    Sophie de Menthon"


    votre commentaire