• mais il positive et demande de l'aide à la sympathique organisation :


    "L'année dernière, dans l'entreprise où je travaillais, nous avons participé à la fête que vous organisez. Comme c'est venu, simplement s'habiller différemment et s'arrêter un moment pour se parler et boire un verre entre collègues.

    notre entreprise a fermé il y a 7 mois maintenant, et je continue à voir certains de mes anciens collègues (quelquefois au bureau d'assedic, ce qui ne nous fait qu'à moitié plaisir).

    Un jour d'affluence, alors que nous attendions depuis deux bonnes heures, et discutions, une idée nous est venue : nous sommes toujours des travailleurs, malchanceux mais toujours des travailleurs, pourquoi ne pas proposer aux assedic (et surtout aux personnes qui attendaient avec nous) de se joindre malgré tout à cette nouvelle édition de la fête
    de l'entreprise?

    Nous en avons parlé dans la salle d'attente, tout le monde n'a pas suivi bien sûr, des personnes nous ont même renvoyé paître "mais t'es chomdu, qu'est ce que tu vas te prendre la tête avec leur fête?" nous avons un peu insisté, essayé d'expliquer notre démarche, positive, mais rien n'y a fait. Peu importe, il s'agissait d'individus et globalement la proposition a été plutôt bien reçue par les personnes présentes. Si certains souhaitent plonger dans l'isolement que peut on y faire ?

    Puis nous sommes allés présenter notre demande au guichet, et là nous avons reçu un refus quasiment net. "L'assedic n'est pas une entreprise", "nous avons autre chose à faire" et même des explications sur son fonctionnement que je vous épargnerai ici. Le ton s'est un peu envenimé lorsque l'un de nous a fait remarquer que nous signions des contrats avec les assedic, et que donc peut être il y avait là une forme d'entreprise, du moins dans les textes.

    Si je m'adresse à vous, c'est qu'il me semble que votre organisation qui parait grandir et reçoit nombre de soutiens, pourrait peut être appuyer notre démarche, je sais bien que c'est un peu bon enfant dans des conjectures très dures, et que peut être vous aussi vous avez d'autres chats à fouetter, mais il nous semble malgré tout que si nous aussi nous
    pouvions participer à cette fête, les temps difficiles que nous traversons et les problèmes de réinsertion que certains d'entre nous avons pourrait être sinon adoucis, du moins galvanisés par l'envie de rejoindre la grande famille, un jour.

    franck, ex-ex-pert comptable.

    ps- je n'ai pas précisé l'entreprise qui m'employait, on ne parle pas des morts, mais le bureau d'assedic est celui d'Aubenas, peut être un petit mot de votre part, à eux et à nous, enfin je veux dire une réponse à cet appel. Merci d'avance."

    votre commentaire

  • Jean-Claude est Belge, mais il se sent concerné.


    Date: Sun, 3 Oct 2004 11:14:44 +0200 (CEST)
    From: durant jean-claude
    Subject: la fete de l'entreprise

    Bonjour Monsieur, Madame,

    Voila je suis Belge et je travaille depuis 23 ans dans une petite entreprise pas loin de chez moi qui s'occupe de mettre en forme les boites pour les pralines fourrées d'une grande chocolaterie très réputée. Oui ce travail est encore pratiqué manuellement, avant une partie était réalisée à la prison mais à présent ceux-ci sont trop chers. Enfin ce n'est pas le propos à présent si je vous écris c'est parce que Monsieur George notre patron - oui on est un peu comme dans une grande famille et tout le monde s'appelle par le prénom, faut dire qu'on n'est pas très nombreux aussi c'est plus facile et plus sympa pour tout le monde- Notre patron Monsieur George prend sa retraite ce mois d'octobre-ci, et c'est son fils Pierre qui reprend le képi, alors voila, nous aimerions faire un événement spécial afin d'une part de marquer notre joie face à son départ et de l'autre notre attachement à notre boulôt car ici dans le coin il vaut mieux en être content sinon c'est le chômage comme pour les autres.

    On en a déjà un peu parlé entre nous avec les collègues et comme chez-moi le fils il a l'ordinateur, hier après-midi on est allé voir ce qu'il y avait dedans et on a trouvé votre site et votre action qui est vachement bien trouvée.

    Alors voila, je me permets de vous demander si votre action n'a pas aussi des partenaires du côté Belge (nous on est d'Enghien, ici) et aussi vous ne voyez pas d'inconvénient qu'on s'inspire de ce que vous avez marqué sur votre site pour notre lettre d'au revoir à notre patron et de bienvenue au nouveau (ça c'est surtout important car pour Monsieur George, il n'a plus toute sa tête déjà à présent, mais pour le nouveau il ne faut pas faire le mariolle).

    D'un autre côté on aimerait bien vous commander des kits mais on a un peu peur que ceux-ci fassent pas sérieux aux yeux de monsieur Pierre qui n'aime pas trop les choses qu'on ne peut pas classer qui font un peu hippy. Alors si vous pouvez nous aider et nous proposer quelques suggestions cela nous ferait grand bien plaisir.

    Merci par avance

    Jean-Claude Durant

    =====
    Jean-Claude & Lucienne Durant



    votre commentaire

  • Pour faire suite à la réponse de j'aime ma boite, Anne espère être plus claire, mais elle est toujours étonée.

    -------- Message original --------
    Sujet: Re: Etonnement.
    Date: Thu, 30 Sep 2004 12:01:11 +0000
    De: Anne Narchy

    Bonjour,

    Ça c'est un peu fort ! Ainsi ils ne sont pas partenaires.

    Pourtant après avoir si bien fait chanter ses salariés cet été à Venissieux, je pensais que cette société sauterait sur l'occasion de faire la fête en devenant l'un de vos partenaires privilégiés.

    Ils auraient pu faire une chorale le 21 octobre par exemple. Vous teniez alors une superbe idée originale à mettre sur votre site l'année prochaine pour la troisième edition de votre si intéressante fête.

    Je vous confirme donc que je suis très étonnée et j'espère que mon mail vous trouvera de même.

    Anne.
    PS : Je suppose que le groupe Doux ne fait pas partie, lui non plus, de vos partenaires. C'est bien dommage. Décidement on repassera pour les repères moraux.



    votre commentaire

  • Julie "J'aime ma boite" Cassegrain (ça ne s'invente pas) répond à Anne qui s'étonnait de ne pas voir Bosch parmi les partenaires de la fête.


    From: Fête de l'Entreprise Jaimemaboite
    To: Anne Narchy
    Subject: Re: Etonnement.
    Date: Wed, 29 Sep 2004 17:00:59 +0200 (CEST)

    Bonjour,

    C'est normal puisqu'ils ne sont pas partenaires.

    Cordialement,

    Julie Cassegrain


    votre commentaire

  • Anne Narchy choisit de faire court.

    -------- Message original --------

    Sujet: Etonnement.
    Date: Wed, 29 Sep 2004 11:43:46 +0000
    De: Anne Narchy

    Bonjour,

    Je ne vois pas Bosch parmi vos partenaires, je suis très étonnée.

    Au plaisir

    Anne.



    votre commentaire